Les Affranchis : Les répliques cultes et les meilleurs citations du film

Les Affranchis



De son enfance new-yorkaise à son exil anonyme chaperonné par le FBI, le chef-d'oeuvre de Martin Scorsese sorti en 1990 retrace la vie drôle et terrifiante du gangster Henry Hill (Ray Liotta). Le style percutant de Scorcese convient à merveille pour illustrer l'irrésistible ascension de Hill dans les années 50 jusqu'à sa chute 20 ans plus tard. Personne sans doute n'avait jamais aussi bien réussi à montrer les ravages de la cocaïne sur le cerveau d'un individu. Comme souvent chez Scorsese, la bande originale revêt une grande importance. Non seulement les chansons servent à situer les scènes dans leur époque mais elles illustrent intelligemment les différents climats du film. Sans jamais lui ressembler, Les Affranchis est largement aussi réussi que Le Parrain. La composition ahurissante de Joe Pesci en mafieux complètement cinglé en a fait une star, mais chaque rôle secondaire, de Paul Sorvino à Robert De Niro, offre une performance quasiment miraculeuse. -- Leonard Maltin --