L'auberge espagnole : Les répliques cultes et les meilleurs citations du film

L'auberge espagnole



Un patchwork d'acteurs de nationalités différentes réunis dans un loft barcelonais, le temps pour Xavier, le Frenchy de la troupe interprété par Romain Duris, d'achever son année universitaire euro-initiatique : rencontres amoureuses, expérimentations linguistiques – commencer par ne pas confondre "fac" et "fuck" –, découverte de la vie en groupe et des relations humaines, expériences en tout genre, etc. bref, un paquet de bonnes raisons pour changer d'air, et autant de leitmotive dans le cinéma de Cédric Klapisch. Le "trip" de vie communautaire qui titillait déjà les soixante-huitards du Péril jeune ainsi que les voisins de Chacun cherche son chat change ici d'échelle. Mais les liens et les aspirations qui unissent les personnages de ces trois films sont finalement identiques. L'Auberge espagnole se veut la preuve que les jeunes européens ont d'ores et déjà fédéré leurs ambitions et leurs rêves et que, passant outre une administration monolithique, eux, en tout cas, sont prêts ! Écrit en douze jours et bouclé en deux mois, L'Auberge espagnole est un film frais, délicieusement subversif, un vent de liberté sur le paysage cinématographique français. Profitant des possibilités de la HD Cam, Cédric Klapisch se laisse même aller à quelques arabesques à la Jean-Pierre Jeunet, démontrant du même coup que des outils ordinairement réservés aux grosses productions à effets spéciaux peuvent servir un scénario réaliste plein de spontanéité. --Arnaud Caire
Réplique de L'auberge espagnole

Avant, on avait un rapport direct aux choses.

Catégories : Avant, Choses, Direct, Rapport
Réplique de L'auberge espagnole

Je sais pas pourquoi le monde est devenu un tel bordel !

Catégories : Monde, Pourquoi
Réplique de L'auberge espagnole

- Ah, il doit être à la fac...
- À la fuck ?